Comment désinfecter une plaie ?

Une lésion cutanée telle qu’une coupure, une brûlure et une égratignure peuvent s’avérer être graves si elle n’est pas traitée à temps. Sa gravité dépend surtout de son ampleur. Mais il y a quelques gestes simples et faciles à réaliser afin de favoriser une guérison rapide.

Comment évaluer et traiter une plaie ?

Une plaie est à évaluer par rapport à sa localisation, sa profondeur et sa taille. Si la plaie a un caractère bénin, c’est-à-dire qu’elle est peu profonde, peu grande et ne saigne pas beaucoup, un soin à domicile pourra suffire. Il faut aussi savoir qu’une plaie peut devenir purulente, rouge et douloureuse si elle est infectée. Il est important d’effectuer des soins rigoureux pour favoriser une bonne cicatrisation. Afin d’éviter un risque d’infection, se laver les mains avec du savon et des produits désinfectants est primordial avant tout contact avec une blessure. Le traitement se fera en trois étapes simples et faciles à réaliser. Pour nettoyer la lésion, on a besoin de la rincer avec de l’eau tiède et de savon ou d’un sérum physiologique sauf en cas de brûlure qui nécessitera de l’eau froide.  La dernière étape pour désinfecter une plaie consiste à protéger la plaie. Pour que la cicatrisation soit rapide, il est important de recouvrir la plaie avec un sparadrap et une compresse stérile ou un pansement adhésif. 

Comment choisir son antiseptique ?

Afin de désinfecter la plaie, il existe divers types d’antiseptiques donc le choix se fera par rapport à ses caractéristiques. Pour une plaie à forme simple, comme des éraflures et des brûlures simples, l’idéal serait d’utiliser un antiseptique sans alcool qui ne causera pas de douleur et d’irritation. Une plaie profonde et étendue est dite grave, donc la combinaison d’un antiseptique mousseux et d’un autre plus puissant serait l’idéal. Pour la praticité, il existe des antiseptiques sous forme de flacons, faciles à manier, pratiques et moins encombrants pour le voyage ? Ils ne peuvent pas être contaminés, même après ouverture. Aussi, afin de voir l’évolution de la plaie, l’usage d’un antiseptique colorant la peau est fortement déconseillé.

Quelles sont les règles à respecter ?

Afin d’optimiser la cicatrisation et d’éviter les infections, pour traiter une plaie, il est important de respecter certaines règles d’hygiène. Il s’agit d’infection s’il y a gonflement, rougeur, douleur, fièvre, plaie chaude et surtout présence de pus. Il faut aussi noter que plaie est synonyme de saignement, il est parfois difficile de désinfecter la lésion à cause du saignement donc il est important de la stopper afin de pouvoir la désinfecter proprement. Dans le cas où il y a un saignement modéré, il faut exercer une forte pression au-dessus à l’aide d’une compresse, maintenir la peau avec un sac en plastique. Mais en cas de saignement important ou d’une hémorragie, mettre la personne dans une position allongée. Éviter l’utilisation de coton et favoriser les compresses non tissées, faire bon usage du mode d’emploi de l’antiseptique, choisir le pansement adéquat, surveiller les signes d’infection jusqu’à la cicatrisation.

A quoi servent les compresses stériles ?
Comment soulager une ampoule ?